Il a lui-même sollicité et formé des jeunes qui ont pris le relais pour aider les enfants à peindre. C'est une démarche magnifique de créativité et d'entraide.

Freddy,peintre, animateur de l’équipe jeune à Chinandega

« Bonjour et merci pour toute l'aide que vous nous apportez; je suis très heureux que notre pays vous ai plu. Je vais vous parler un peu de moi et du travail que nous avons fait pour que vous nous connaissiez mieux.

Je m'appelle Freddy Alberto Canales Hernandez et j'ai 22 ans; depuis tout petit j'aime dessiner des paysages et tout ce que j'observe autour de moi, mais je n'ai pas pu faire d'études artistiques car mes moyens financiers ne me le permettaient pas, Pourtant cela ne fut pas non plus un obstacle et j'ai pu medévelopper et acquérir des connaissances au fil des ans.

Il y a 4 ans, l'idée est venue de créer une commission des jeunes dans la maison communale; j'ai intégré cette commission et j'ai eu l'opportunité de donner des cours de peinture aux enfants. Au début je ne me sentais pas sûr de moi et cette responsabilité m'effrayait quelque peu car je ne me sentais pas capable de faire correctement les choses. Pourtant avec l'aide de mes camarades du comité et des dames j'ai trouvé le courage nécessaire et c'est comme cela que j'ai commencé à m'améliorer en peinture car à mesure que j'enseignais, j'apprenais aussi beaucoup aux cotés des enfants. J'ai commencé avec 15 enfants, nous
utilisions tous types de matériel à notre disposition: crayons de couleur, aquarelle, pastels et ensuite acrylique. J'ai aussi commencé à peindre des murales avec l'aide d'Humberto, une des personnes qui peignait avec moi.

Ce qui m'a donné la force de continuer c'est la volonté d'aider les enfants à développer cet art qu'ils portent en eux et c'est aussi votre soutien, ainsi que celui de Doña Rosario, de Jésus Castro et de toutes les personnes de Chinandega. Aujourd'hui il y a 22 enfants qui assistent aux ateliers tous les dimanches (pendant la semaine je prends des cours à l'université et je ne peux faire le trajet tous les jours). J'espère pouvoir continuer et faire grandir cet atelier en aidant les enfants qui veulent apprendre et développer leur art. »

Plusieurs des peintres de Constellation s'appuient sur des jeunes qu'ils ont formés au cours des ateliers. Ainsi à leur tour, ils peuvent donner et prendre confiance en eux en tant qu'animateurs. Ana Maria, Maritza font appel aux jeunes de l'université. Un rêve qui peut se réaliser et auquel les peintres de Constellation doivent penser: Les peintres forment des jeunes qui à leur tour vont former les enfants. Cela multiplie les forces et forme le jeune à l'animation.

Une exposition réussie

Nous avons commencé notre visite du Nicaragua en participant au vernissage d’une exposition d’enfants de Constellation, à Granada. Jesus Castro, Rosario Pasquier, Melinda, tous les jeunes y ont collaboré.

Les enfants ont fait de magnifiques peintures. Tous nous ont fait rêver à travers leurs oeuvres sur ce pays petit mais si rayonnant grâce à ses lacs, son grand lac Nicaragua, ses forêts et la mer si présente, autour.

Les enfants ont également peint des cartes de Noël, les semaines qui ont précédé l'exposition. Pendant cette exposition, ont été sélectionnées les cartes que la Poste a éditées et qui sont vendues au profit des ateliers de peinture. C’est grâce à leur travail que les enfants et les animateurs ont reçu de l'aide de la Poste Nicaraguayenne. C'est dans ce sens que Constellation veut obtenir de l'aide.

Les enfants travaillent créent, et parce que ce qu'ils font est beau, ils reçoivent.

A l'occasion de cette exposition, Rosario et Jesus ont renforcé les liens entre les enfants des différents groupes, puisque non seulement leurs oeuvres étaient exposées mais la plupart des enfants étaient eux-mêmes présents. Ils ont su aussi vous rendre présents. Plusieurs de vos travaux venant d'Afrique ou d'Amérique Latine étaient visibles au milieu de leurs propres tableaux.

Les enfants ont fêté notre venue en dansant les danses de leur pays; c'était une fête simple, où chacun a mis la main à la pâte. Les officiels ont observé la même philosophie de simplicité. Nous avons vraiment apprécié cette capacité à faire du beau avec des moyens simples.

Parmi ces enfants, certains sont handicapés. Il n'y a pas d'exclusion et ces enfants ont participé à la fête, comme les autres.

Un merveilleux exemple de compréhension des objectifs de Constellation et une bonne façon de faire vivre la différence et la création avec générosité.

Ce qui m'a frappé, c'est que chacune des personnes que j'ai rencontré cherche à aider et à mettre ses forces et son énergie pour que le pays se développe dans l’intérêt de tous. Il y a beaucoup de fierté et de joie de vivre dans ce pays qui, pourtant, sort d'années très difficiles et qui ne possède pas beaucoup de ressources.

Ce témoignage paraît dans la revue éditée par Constellation. La prochaine édition est sur le thème de l’arbre, tout en couleur. Vous pouvez vous le procurer auprès de
Sylvaine Remy – Villarbernon
 –73140 Saint Michel de Maurienne