La scolarité coûte 95 $US (89 € au cours actuel) par mois pour l’école primaire et 90 $US (84 €) pour la crèche et maternelle. Dans ce prix sont inclus : le déjeuner, les activités extrascolaires : danse, peinture, musique, natation, informatique à partir de la maternelle, garde des enfants à partir de 7h du matin jusqu’à 15h pour ceux qui prennent le bus scolaire et jusqu’à 17h pour ceux que les parents viennent chercher. Est inclus également un suivi médical et psychologique.

Dans ces 394 enfants seulement 64 apportent la totalité des frais de scolarité. Les autres bénéficient d’allègements, de bourses ou de demi-bourses.

INTI parraine 34 enfants. Rappelons que les versements des parrains vont intégralement au Centre qui gère les bourses. Ces versements ne couvrant pas les frais de scolarité, le complément est apporté par les différentes activités de INTI (vente des calendriers, d’artisanat etc.) Le bénéfice de la foire aux livres est destiné au fonctionnement du Centre Angelita Morales.

Le gouvernement a décidé d’augmenter les salaires des enseignants cette année et le CDI fut obligé de s’aligner, ce qui lui a posé des problèmes financiers qui l’ont obligé de trouver davantage d’activités génératrices de ressources.

A la cafétéria se vendent :

• des jus de fruits naturels suivant la saison, par exemple en ce moment: grenadille/orange, melon/orange, papaye/orange.

• de la confiserie, gâteaux, flans, pizza. Des petits-déjeuners : omelette, tortilla, tacos végétariens, sandwichs.

• Un menu est proposé pour le déjeuner.

C’est Edwin, un jeune dynamique qui est responsable des ventes.

La boulangerie a été transférée dans un nouveau local plus vaste, il y a quelques mois et équipée de moustiquaires, d’un faux plafond, d’un lieu de stockage.

Nous avons fait une demande de subvention auprès du Conseil Général pour l’acquisition d’un four plus performant pour augmenter la production. Peu a peu la clientèle s’élargit.

Depuis la rentrée scolaire, Lucie, une jeune Française travaille bénévolement comme ergothérapeute avec les enfants ayant des problèmes d’apprentissage. Elle commence à avoir de bons résultats avec l’écriture et la compréhension.

Il y a toujours beaucoup d’activités au CDI. Les plus grands ont participé au 25ième anniversaire de la Campagne d’alphabétisation avec une visite au musée consacré à cet événement.

Un groupe d’étudiants en odontologie est intervenu au CDI pour sensibiliser les enfants à l’hygiène dentaire.

Quatre clowns-jongleurs ont présenté un petit spectacle.

Comme tous les ans pendant cette période la plus chaude de l’année – avril, mai – les enfants ont eu droit à une « merienda tropical ». « Des piscines gonflables dans toute la cour, des tables et des fruits! Un bon moment aussi pour les enfants! Malgré quelques inquiétudes ensuite de ne pas retrouver sa tong. muy divertido. Ah oui et il y a eu aussi un défilé mode tenue de plage de chaque classe, un garçon et une fille, avec un gagnant pour le préscolaire et un gagnant pour la primaire.» (Lucie)

angelita jeu

Le Centre Angelita Morales

Accueille moins d’enfants que l’année dernière avec une seule classe pour les différents niveaux : 24 se sont inscrits, mais quelques-uns ne viennent pas régulièrement.Plusieurs d’entre eux sont des enfants travailleurs.

L’enseignante Gesarela est la même qu’en 2014 et elle est secondée par une jeune fille, Ana Gabriela. Rappelons que ces enfants ne paient rien, et ont les mêmes activités qu’au CDI plus le cirque. Les résultats des années précédentes furent bons, leurs comportements s’étant nettement améliorés. À nouveau, cette année, il s’agit de les sortir de la spirale de la violence. Récemment un des jeunes est arrivé à l’école avec une arme blanche. Il y a eu un entretien avec lui, en présence de sa mère et de la police.

Plusieurs jeunes ont commencé leur pré-apprentissage dans la boulangerie et certains participent aussi à l’atelier de travaux manuels. La fabrication de confiture continue aussi. En ce moment : ananas ; mangue et papaye.

panad_3.jpg

Le Centre Doris Maria Morales Tijerino

La communication avec ce centre est moins régulière qu’avec le CDI.

Cette année l’effectif des six classes d’école primaire et des cinq classes d’enseignement secondaire est de 275 élèves.

L’école n’est dispensée que le matin.

Les frais de scolarité en primaire s’élève à 57 $US (53 €) par mois et en secondaire à 52 $US (48,6 €).

L’échange avec le collège norvégien se poursuit et récemment un groupe d’élèves a séjourné dans les familles nicaraguayennes. Ils participent aux cours et échangent sur un thème. L’année dernière c’était l’écologie, cette fois-ci la sexualité.

Un après-midi culturel a été organisé à cette occasion. Lucie fut présente. Ce sera peut-être par son intermédiaire que le contact va s’améliorer.

« Je suis ensuite allée faire une présentation aux professeurs du Doris à la demande de l'épouse du directeur et de la sous-directrice. Simplement des conseils mais j'ai parlé près de 30 minutes, dur exercice vu mon niveau d'espagnol! Mais très intéressant! J'ai ensuite pu assister à toute la réunion (les professeurs avec la direction).» (Lucie)

Lucie s’est aussi proposée de fournir plus de renseignements sur les enfants parrainés à la demande des parrains.