.

La formation des enseignants reste aussi souvent insuffisante. Après la révolution 7000 étudiants sans formation spécifique ont dû assumer l’enseignement dans les écoles créées dans toutes les régions du pays., et ils se sont formés progressivement Cet effort se trouvait ensuite anéanti par les trois gouvernements néolibéraux qui ont succédé à la défaite électorale des sandinistes en 199O. Nombre d’ enseignants formés ont préféré s’exiler, par exemples au Costa Rica comme femme de ménage parce que les salaires étaient trop bas.

L’histoire récente de la généralisation de l’enseignement et les vicissitudes politiques au Nicaragua expliquent le niveau de l’enseignement est encore très faible dans les écoles publiques. Depuis la réélection de Daniel Ortega à la présidence en 2007, l’accent est à nouveau mis sur l’éducation.

Voici les directives du Ministère de l’Education de cette année :

- A partir du 3 février les directeurs, directeurs adjoints et le personnel administratif de tous les centres éducatifs reprennent le travail.

- Du 9 -22 janvier des élèves du primaire et secondaire reçoivent des cours de rattrapage.

- Le 22 janvier tous les enseignants reprennent le travail.

- Les formations des enseignants de tout le pays sont prévues entre le 30 janvier et le 3 février, ainsi qu’entre le 12 et 14 juin

- Le 6 février 625 000 paquets de matériel scolaire et de chaussures sont distribués.

- Le Ministère de l’Education a programmé la distribution du goûter scolaire en trois étapes (16/1 au 5/2 ; 17/4 au 4/5 ; 2-18 octobre) 1 million d’élèves en bénéficient.

- Chaque 3ième mardi du mois ont lieu des exercices de protection et de prévention des risques de catastrophes naturelles

-Le dernier vendredi de chaque mois se réalisent des ateliers d’évaluation, de programmation et de formation éducative avec les enseignants des maternelles, primaires et secondaires

- La fin de l’année scolaire est fixée au 29 novembre et les congés des enseignants commencent le 5 décembre< ;

Les inscriptions définitives au CDI Eduardo Contreras sont les suivantes :

- crèche : 58 enfants

- maternelle : 142 enfants

- primaire : 228 enfants

Total de l’effectif : 428 enfants

Au Doris

- Primaire : 115 élèves

- au collège : 228 élèves

Total de l’effectif : 343 élèves

Au projet Angelita Morales, une nouvelle institutrice a pris ses fonctions du fait que Yesarela est devenue directrice du Doris. Elle s’appelle Marisela Aristidez Diaz ; elle est psychologue.

Petit rappel du projet Angelita Morales:

Créé en 1984, il a accueilli d’abord les bébés à partir de 45 jours jusqu’à 3 ans.

Après, en 1986, furent créées la maternelle et les 3 premières années d’école primaire lesquelles furent intégrées en 1987 dans le projet du Doris Maria Morales Tijerino Jusqu’à 1990 il a fonctionné comme CDI (Centre de développement infantile) pour devenir par la suite un centre communal pour les enfants et jeunes de quartiers marginalisés des environs de Las Colinas. Le projet accueille à présent essentiellement des enfants n’ayant pas intégré l’école à l’âge normal et fonctionne avec l’appui solidaire du CDI Eduardo Contreras.

Cette année 13 enfants profitent de cet enseignement individualisé et jouissent des mêmes droits que les enfants des autres centres.

Angelita_2_17.jpg

Marisela connaît les problèmes de chaque enfant et adapte l’enseignement au besoin de chacun. Avant de commencer les cours, elle prépare avec les enfants et jeunes leur petit déjeuner et propose des activités collectives. Suivant l’âge, elle aborde des questions comme la sexualité, les droits humain et des valeurs du vivre ensemble. Elle cherche aussi à établir une bonne relation avec les parents d’élèves par des réunions de groupe ou individuelles.

Le groupe de cette année diffère beaucoup de celui des années précédentes ; pour la première fois, il n’y a qu’une fille et un petit garçon de 6 ans, donc pas extra-scolaire.

Voici le portrait des élèves de cette année 2017 :

1ier cycle

Jefferson Exequiel Ocon Lopez, 6 ans

Il vit avec ses parents, un oncle et une tante lesquels rencontrent de sérieux problèmes économiques, mais sa mère tend à le surprotéger. C’est un garçon très motivé pour ses études, qui a un fort caractère ; il est respectueux, vif et intelligent

Jorge Noe Vilchez Garcia

Il vit seul avec sa mère qui produit des « pupusas »(un plat typique du Salvador) pour faire vivre la famille. Il s’est bien intégré dans le groupe, mais présente des problèmes d’apprentissage, il se comporte la plupart du temps bien et assiste régulièrement à l’école.

2ième cycle
Brayan Palma Tenorio 15 ans

Il vit dans une famille qui a beaucoup de problèmes et très peu d’argent. Sa mère fait du repassage dans plusieurs familles. Il a trois frères et sœurs. Son père est mort dans un accident il y a deux ans. Il a un problème de vision. Il travaille parfois pour aider sa mère mais vient régulièrement aux cours.

3ième cycle

Wilton Omar Lopez Flores 11 ans

Il vit avec sa mère, son beau-père et deux de ses enfants. Gros problèmes économiques. Il a un comportement irrégulier, mais apprend bien.

Justo Pastor Gonsalez 12 ans

Il vit avec sa mère et son beau-père. Il a de sérieux problèmes de comportement. Sa mère ne s’occupe pas de lui et le beau-père est suspecté de mauvais traitements à la fois verbaux et physiques. Il est hyperactif et impulsif. Il est bon en mathématiques. Ses 3 frères et sœurs sont déjà mariés.

Sarah del Carmen Espinoza 10 ans

Elle vit avec ses parents qui ont des problèmes économiques même si le père a un travail.

Elle a des problèmes d’apprentissage, tend à inverser les lettres. Elle se comporte très bien et est attentive.

Fernando Isaac Estrada Silva 15 ans

Gros problèmes dans la famille. La mère paraît être violente envers ses enfants. Elle ne s’intéresse pas du tout à l’éducation de Fernando. Il a des problèmes d’apprentissage. Il lit, mais n’écrit pas. Il a de sérieux problèmes de conduite et d’assistance aux cours.

Yader Gabriel Huembes 12 ans

Il vit avec son père et sa grand-mère. Il semble que sa mère se droguait et vivait avec lui dans la rue. Son père a réussi à le reprendre avec lui. Il apprend bien, suit les instructions et participe bien aux activités. Sa préférence va aux mathématiques.

Fernando Rey Mercado Castillo 13 ans

Il vit avec sa mère et son beau-père, ses 3 frères sont déjà mariés. Il a des problèmes d’écriture et d’orthographie et aussi de mémoire ; mais il s’intéresse aux études. Il a du mal à contrôler ses émotions.

Dixon Magdiel Gomez Narvaez 11 ans

Il vit avec sa mère et son nouveau compagnon. Il ne connaît pas son père. Sa famille ne s’occupe pas beaucoup de lui. Il commence l’apprentissage de l’écriture. Il lit bien. Il est dyslexique et émotionnellement très instable

Cesar Ismael Hernandez Martinez 16 ans

Il vit avec ses parents et frères plus âgés près du poste des pompiers de Las Colinas, donc tout près des locaux de l’Angelita. C’est un bon élève, tranquille, parfois un peu impulsif.

Justin Santiago Fernandez Chavez 12 ans

Il vit avec ses parents et sa petite sœur de 6 ans dans un endroit peu recommandable pour les mineurs car on y vend de l’alcool. Par contre la famille n’a pas de problèmes économiques. Il apprend bien mais cherche toujours des excuses pour ne pas travailler et il est très agressif envers ses camarades. Sa mère suit les conseils de l’enseignante pour changer son comportement.

Norwin Antonio Zamora 15 ans

Ses parents viennent de se séparer et il vit avec sa mère et ses deux sœurs. Il lit bien et écrit, mais n’est pas motivé.