Le Conseil Générale de Savoie a également reconnu notre implication dans le projet du CYBERCAFE de Chinandega en nous attribuant le prix de la solidarité d’un montant de 2 000 €. Avec les différents dons et la recette du Marché des Continents à Chambéry, nous arrivons à environ 75% du financement. Le groupe de Pilar à Grenoble cherchera à financer en tout ou partie les 25 % qui nous manquent encore ou le vidéo projecteur pour le mini-cinéma.

D’autres bonnes nouvelles nous viennent du Nicaragua.

Le 5 juin 2010 les Peuples Indigènes du Nicaragua ont célébré la pleine reconnaissance de leurs communautés par le gouvernement sandiniste. La remise de 15 titres de propriétés territoriales représente une surface de 22 478 km2, soit 18% du territoire national et bénéficie à 103 790 Ramas , Mayagnas et Miskitos, regroupés dans 214 communautés. Le processus de titularisation continue et devrait aboutir à la fin de l’année 2011.

Une autre bonne nouvelle est la proclamation de la fin des opérations de déminage sur tout le territoire national. Vingt ans, c’est le délai qui a été nécessaire pour qu’il n’y ait au Nicaragua de plus mines antipersonnel dangereuses pour les humains, les animaux et rendant inutilisables de vastes espaces près des frontières, des ponts, des cours d’eau…

Le 31ième anniversaire de la Révolution (le 19 juillet) a demi-million de personnes sur « la plaza » Ce fut aussi l’occasion de faire un bilan des différents projets mis en œuvre par le gouvernement.

Mais nous n’oublions pas le Honduras où la lutte pour une Constituante continue, mais aussi les assassinats sélectifs. Nous essayerons d’en parler la prochaine fois.

Face au dénigrement constant du Nicaragua dans les médias, il m’a paru important de relater quelques résultats obtenus depuis le retour des Sandinistes au pouvoir.

La jeune Française, Rachel, est revenue le 19 juillet après un séjour de deux mois au Nicaragua. Elle a ramené du courrier et des photos des enfants parrainés, mais aussi des différentes activités du CDI et de l’Angelita. Une institutrice l’a accompagnée dans un des quartiers marginalisés d’où viennent la majorité des enfants qui rattrapent leur scolarité. Ces photos nous seront très utiles pour la Semaine de la Solidarité Internationale et pour le Club Nicaragua.

Nous vous souhaitons un bel été ensoleillé.

Ruth Mougel