Département de Managua : FSLN dans les 9 mairies

Département de Chinandega : FSLN dans les 13 mairies (à Realejo le parti CxL arriva pratiquement à égalité)

Département de Léon : Alianza Unida Nicaragua Triunfa (partenaire du FSLN) dans les 10 mairies

Département Boaco : FSLN dans 4 mairies, le PLC dans la mairie de Caoapa

Département de Matagalpa : FSLN dans les 13 mairies

Département de Jinotega : CxL dans 4 mairies, le PLC à Wiwili et le FSLN dans 3

Département de Rio San Juan : FSLN 5 mairies dont 1 presqu’à égalité avec le CxL (San Miguelito) et le CxL a gagné à El Almendro

Département de Carazo : La Alianza Unida Triunfa dans les 7 mairies

Département de Masaya : FSLN dans les 9 municipalités

Département de Esteli : FSLN dans 5 municipalités, le PLC dans La Trinidad

Département de Nueva Segovia : FSLN dans 10 municipalités, le PLC à Ciudad Antigua et le CxL à La Murra

Département de Rivas : La Alianza Unida triunfa dans les 19 municipalités

Département de Granada : Le FSLN dans les 4 municipalités

Département de Chontales : La Alianza Unida triunfa dans 14 municipalités, le PLC dans 3 et ALN à San Francisco de Cuapa

Département de Madriz : le FSLN dans les 9 municipalités

Région Autonome de la Côte Caribéenne Nord : FSLN dans 7 municipalités, le PLC à Mulukuku

Résultats non définitifs

Région Autonome de la Côte Caribéenne Sud : FSLN dans 6 municipalités et le PLC dans 2

Résultats non définitifs

Les élections se sont donc déroulées pacifiquement. Mais il faut signaler cependant qu’après la proclamation des résultats des violences ont éclaté dans 13 municipalités du pays provoquées par des activistes et sympathisants des organisations politiques : Yatama, Parti Liberal Constitutionaliste PLC et CxL Citoyens pour la Liberté.

- A San Dionosio (dép. Matagalpa) il y eu des agressions contre 5 policiers et 4 fonctionnaires du Conseil Electoral, ainsi que des dommages matériels. 8 personnes ont été arrêtées

- Dans la municipalité de Rio Blanco, 3 sympathisants du FSLN ont été blessés.

- Dans la municipalité de Dario (dép. Matagalpa) plusieurs personnes ont été blessées par des membres du PLC

- Plus grave. C’est dans la municipalité de Wiwili qu’un homme de 43 ans a trouvé la mort et 9 personnes blessées.

- A Yali, deux hommes de 36 et 38 ans respectivement ont trouvé la mort et plus de 12 personnes blessées par des jets de pierres de membres et sympathisants du CxL.

- Dans la municipalité de Jalapa (dép. Nueva Segovia) un groupe d’ activistes de CxL a envahi violemment l’un des centres de vote qui fut complètement détruit et ont dérobé les actes de scrutin et agressé les fonctionnaires. La police a arrêté une trentaine de personnes.

- A Concepcion (dép. Masaya) des sympathisants du PLC ont provoqué des lésions à des policiers, dont un a eu un traumatisme crânien.

- Les plus graves violences se sont produites dans la région autonome du Sud (RAAS) Un jeune de 22 ans a été tué, 5 autres personnes blessées. 8 maisons ont été incendiées par des activistes de Yatama. Un homme a été arrêté.

- Les partisans de Yatama ont aussi provoqué des dégâts à Corn Island, dévalisant des commerces et abîmant des véhicules. La police a arrêté 3 personnes.

- Dans la Laguna de Perlas, environ 80 activistes du PLC et de Yatama, armés de bâtons, de machettes et de pierres ont fait irruption dans le centre de vote 509 et ont volé les urnes électorales.

- D’autres actes de vandalismes ont eu lieu à Bilwi où les activistes de Yatama ont saccagé des magasins de l’entreprise téléphonique Claro, une quincaillerie et ont incendié deux bureaux du Ministère de l’agriculture (MAGFOR). 25 personnes ont été blessées. 21 personnes ont été arrêtées.